Lecteur au rapport!

Le pingouin par Andreï Kourkov

LePingouinJe me suis extirpé du marais goudronneux de ma Xbox One assez longtemps pour terminer The Writer’s Journey et 1Q84. Cela m’a permis de me remettre à ce roman d’un auteur que je découvre et que j’apprécie jusqu’à présent. Ça m’encourage un peu parce que j’en ai acheté un second de Kourkov à la même occasion. Il faut dire que le choix était difficile à faire entre l’intrigue fort curieuse du Pingouin et la jaquette de l’autre qui déclarait avoir été interdit par Poutine (Le dernier amour du président). Une chose est sure: heureusement que je n’ai pas fait la même chose avec Murakami; j’aurais peut-être deux autres volumes de 1Q84 à lire présentement.

Story Engineering par Larry Brooks

StoryEngineeringÇa faisait longtemps que je voulais commencer ce livre, mais je sentais que je devais passer par les ouvrages à base mythologique en premier (Campbell et Vogler). Avoir su… Bien que je n’ai que quelques chapitres de lus, je suis déjà enthousiasmé par l’approche très méthodique de Larry Brooks. En fait, son approche me rappelle beaucoup les articles que j’ai écrits quand je disposais de quelques pages à la fin d’Epic Kill, série créée par Raffaele Ienco et publiée par Image Comics. Ma rubrique s’intitulait Unscrewed Panels (en anglais, on appelle les cases d’une bande dessinée panels) et j’y exposais une façon de traiter l’écriture de fiction qui tient plus de la mécanique que de l’inspiration, tout comme semble le faire Larry Brooks dans son livre.

Le mauvais par Yoshida Shuichi

LeMauvaisEh oui, un autre auteur japonais! Pour tout vous dire, j’ai tendance à rester dans mes ornières quand je lis. Ces temps-ci, j’ai toujours dans mes lectures un ouvrage sur l’écriture de fiction, un roman en français et un livre quelconque qui touche de près ou de loin au Japon. Le mauvais (souhaitons que ce ne soit pas un présage sur la qualité de l’histoire) fait partie de mon butin de Noël de 2014. (Merci encore, Amélie!) Je n’ai même pas lu une cinquantaine de pages encore alors je peux difficilement formuler un avis valable pour le moment. Pronostic: neutre.

Les Grands Dossiers des Sciences Humaines Hors-Série, numéro 3

gdshhs003Je ne pensais pas ajouter de revues à mes lectures pour un bout mais j’ai aujourd’hui découvert que la Librairie La Liberté à Sainte-Foy offre l’une des meilleures sélections de périodiques en ville. J’y ai découvert des choses que je ne croyais même pas exister (dont enfin une revue historique ayant le potentiel d’intéresser mon fils de treize ans). Quant à savoir pourquoi j’ai choisi cette revue-ci en particulier, eh bien, vous connaissez ma passion pour l’histoire. De la redécouvrir sous un angle moins occidental constituait une proposition fort intéressante.

Beaux-Arts Hors-Série: Les secrets des chefs-d’oeuvre de la BD

bahs_bdJe m’en suis toujours voulu d’avoir délaissé pendant une longue partie de ma vie tout ce qui s’est fait côté BD européenne. Pour moi, ça se limitait à Tintin, Astérix, Spirou et Achille Talon. Pour me sustenter en histoires bien charnues, je préférais chasser du côté des Américains (et là encore, on ne peut pas dire que les intrigues dans Amazing Spider-Man volaient bien haut…). Aujourd’hui, après avoir réalisé tout l’immense territoire narratif que j’ai négligé, je commence à regarder du côté de l’Ancien Monde…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s