100 mots sur… Le dernier Lapon

LeDernierLaponL’intrigue raffinée d’Olivier Truc est magnifiquement menée dans la corps principal de son roman. Cependant, celle-ci souffre de  l’empressement avec lequel l’auteur clôt son récit. En effet, la trame narrative est si complexe que l’on se retrouve avec une foule de points à boucler. Ainsi, dans les derniers chapitres, le rythme auquel les révélations surgissent s’accélère dramatiquement, au point tel où, à quelques pages de la fin, les affaires traînantes sont conclues si vite que quelques phrases à peine suffisent à régler le sort de deux des trois antagonistes principaux.

Les dix derniers mots: L’auteur lâche les “rennes” un peu trop vite (oh calembour!).

Publicités

Statut de la pile

Le dernier Lapon par Olivier Truc

LeDernierLaponLa lecture se poursuit, potoum-potoum. Olivier Truc me tient toujours en haleine, ce qui est normal puisque je ne suis qu’au tiers du livre. Tout est encore mystère, tout reste à être expliqué. Cependant, une certaine appréhension commence à s’installer; malgré le décor exotique du roman, je sens qu’il s’agit encore des même ressorts que j’ai vu des douzaines de fois dans d’autre polars. L’action a beau se dérouler au coeur de la toundra norvégienne, j’ai peine à discerner ce qui fait la spécificité de ce roman. Paris, Londres ou New York, les éléments de l’histoire sont facilement interchangeables. Mais je garde espoir!

The Writer’s Journey: Mythic Structure for Writers par Christopher Vogler

writersjourneyLa grande déception de cette semaine. Après un départ fulgurant, Christopher Vogler trébuche une fois les premiers chapitres passés, se prenant les pieds dans les ornières trop profondes du monomythe de Joseph Campbell. Autant sa pensée semblait pragmatique et facilement applicable au début, autant maintenant elle sonne convenue et empêtrée dans un fatras psychanalytique. Quand il n’énonce pas une notion convenue comme une nouvelle vérité, Vogler se perd en association d’idées sur fond de psycho-pop.

1Q84, livre 1: Avril – Juin par Haruki Murakami

1Q84v1Je voyais ce livre partout et je veux vraiment dire partout: librairies, boutiques de revues, pharmacies, épiceries – toujours la même édition avec cette couverture énigmatique. J’avais aussi déjà croisé le nom de l’auteur dans un article très intéressant sur le réalisme magique dans les romans. Déjà que j’affectionne particulièrement les auteurs japonais, ma curiosité a finalement pris le dessus à Noël. Je n’ai lu que deux chapitres jusqu’à présent et j’aime bien. Certes, c’est difficile de déceler le style d’un auteur japonais au travers d’une traduction française, mais je remarque que Murakami a tendance à prendre son temps pour décrire des gestes et des endroits pourtant simples. Or, malgré ce nombre objectivement plus élevé de mots, ça reste toujours intéressante grâce au choix des mots (peut-être dû à la traduction) et des éléments sur lesquels la description s’attarde (certainement dû à l’auteur).

Statut de la pile

DungeonMastersGuide

Dungeon Master’s Guide par Jeremy Crawford, Christopher Perkins et James Wyatt – Ouf! Le chapitre le plus imposant, celui sur les trésors, est maintenant passé! J’entame à présent la descente vers la fin de ce livre. À mon avis, je devrais avoir terminé au cours de la semaine qui vient, complétant ainsi la lecture de la trilogie complète des manuels de base de la nouvelle édition de Dungeons & Dragons.

GuanoGuano par Louis Carmain – Ce roman continue d’être un pur délice textuel. Louis Carmain a, jusqu’à maintenant, réussi à parfaitement lier une intrigue amoureuse sur fond de guerre à une prose riche et évocatrice dont je m’amuse constamment. Même dans les moments moins enlevants de l’intrigue, le texte continue de fournir plaisirs et surprises par son usage inventif des mots et des procédés narratifs.

LeDernierLapon

Le dernier Lapon par Olivier Truc – Comme j’ai fait un blitz dans la dernière semaine pour finir toutes les revues que j’avais achetées, je n’ai pas beaucoup avancé dans ce polar. J’en ai lu cependant suffisamment pour me déclarer résolument accroché. Olivier Truc a tissé une toile composée de personnages aux relations complexes et fertiles en potentiel de tension dramatique. J’ai hâte de voir comment tout ça va se développer.

writersjourney

The Writer’s Journey: Mythic Structure for Writers par Christopher Vogler – Si j’en suis à lire ceci, vous savez ce que ça veut dire? Eh oui: j’ai terminé The Hero With a Thousand Pages – euh… Faces! Jusqu’à présent, Vogler semble s’intéresser seulement à la partie de la théorie de Campbell qui traite de la structure du récit. Bref, c’est comme si quelqu’un avait arraché du livre de Campbell toutes les pages sans application pratique et re-publié la version abrégée. Étrangement satisfaisant…

Statut de la pile

HeroWithAThousandFacesThe Hero With a Thousand Faces par Joseph Campbell – Je n’ai toujours pas terminé. C’est… c’est très pénible. J’en suis seulement au chapitre 3, presque à la moitié du livre. Le pire, c’est qu’au lieu de me concentrer sur ce livre, on dirait que j’ai multiplié les autres lectures cette semaine. Bon, allez, faut que je me dise que j’aurai terminé avant la fin de 2014.

DungeonMastersGuide

Dungeon Master’s Guide par Jeremy Crawford, Christopher Perkins et James Wyatt – Ce livre continue de m’épater. Je suis toujours surpris de tomber sur une nouvelle perle de sagesse en écriture au détour de ses pages, au point tel où je le recommanderais volontiers à quelqu’un qui n’aurait aucun intérêt pour Donjons & Dragons ou même les jeux de rôles sur table en général.

GuanoGuano par Louis Carmain – Ce livre m’a été vivement recommandé par Amélie dans le but avoué de me rincer le palais après l’exécrable TAG. Quelle différence! Après seulement quelques chapitres, je suis déjà charmé par la prose vivante et imagée de Carmain. Qui plus est, il s’agit de son premier roman, contrairement à Taschereau qui devrait savoir comment s’y prendre à ce point de sa carrière littéraire.

TimbresDeLOrthographe008Timbrés de l’orthographe, numéro 8 – Ma découverte de la semaine! Comme à ma mauvaise habitude, je suis allé flâner chez le marchand de journaux et j’ai ramassé ce petit bijou. Le grand titre « Langue française: Arrêtez le massacre » m’a pris par les sentiments, que voulez-vous? À conseiller à tous les ennemis jurés des anglicismes, barbarismes, pléonasmes et autres hérésies linguistiques.

PhiloMagAsterixPhilosophie Magazine Hors-série: Astérix chez les philosophes, numéro 24 – Astérix était ma bande dessinée européenne préférée quand j’étais jeune et je l’adore toujours tout autant aujourd’hui. Je dois par contre vous avouer que le format de la revue a compté pour beaucoup dans ma décision d’achat: il s’agit des même dimensions et de la même couverture rigide que les albums. Bon, les articles sont bien aussi.

LeDernierLaponLe dernier Lapon par Olivier Truc – Le billet de Suzanne sur son blogue Balades entre les lignes m’avait beaucoup intrigué. Voyez-vous, je suis un amateur de polars mais je cogne des clous aussitôt que le livre présente le moindre relent des formules américaines éculées. C’est pourquoi je demeure à l’affût d’histoires policières se déroulant dans des contextes plus exotiques. Une enquête en pleine Laponie sombre et enneigée? Je dis oui.

SamuraiExecutionerOmnibus02Samurai Executioner Omnibus, volume 2 par Kazuo Koike – Ah, Kazuo Koike! Le seul auteur de mangas qui ne me donne pas l’impression de lire quelque chose d’écrit par un élève de secondaire 4 pour des élèves de secondaire 2. Désolé, mais j’ai vraiment du mal à me laisser embarquer par la majeure partie des mangas; tout me paraît si grossièrement artificiel et immature. Peut-être suis-je trop vieux ou étroit d’esprit? Toujours est-il, l’oeuvre de Kazuo Koike m’a toujours paru plus mature, posée et pleine de retenue.

AllAboutHistory019 All About History, numéro 19 – Une autre revue historique! Eh oui, j’ai à peine le temps d’en finir une qu’une nouvelle se pointe. Dans ce numéro: la révolte de Spartacus, Jeanne d’Arc, les gangs de New York et la vie dans un sous-marin allemand. Si les sujets ne vous intéressent pas, je vous conseille de jeter un oeil, ne serait-ce que pour la qualité incomparable des chartes et graphiques informationnels.

AllAboutHistoryVikingsAll About History Bookazine: Book of Vikings (numéro 1) – Juste comme je pensais m’en tirer avec une seule revue historique, All About History publie son premier « bookazine », un format hybride mi-livre, mi-revue au nombre de pages (et au coût) impressionnant. Normalement, je n’achète que les hors-séries qui traitent de mes deux époques préférées, la Rome antique et le Japon pré-moderne, mais j’ai succombé à la tentation de découvrir cette nouvelle publication AAH.