100 mots sur… Un café maison

UnCafeMaisonJe reproche à beaucoup d’auteurs de romans policiers de tricher en faisant reposer la clé de l’énigme sur un fait méconnu mais trivial (« Or cette plante ne pousse que dans le Laos méridional! »). S’il suffisait d’ouvrir une encyclopédie pour résoudre l’affaire, la solution serait à la portée du premier venu, nul besoin d’un Hercule Poirot! Que nenni avec Un café maison dont le mystère relève d’un problème de logique, juste assez complexe pour durer jusqu’à la fin, juste assez simple pour vous détester de ne pas l’avoir résolu par vous-même.

Les dix derniers mots: Le meilleur compliment pour une énigme? « Il fallait y penser! »

Publicités

Lecteur au rapport!

Un café maison par Keigo Higashino

UnCafeMaisonEh oui! Je retombe dans mes livres japonais! Après un détour dans le monde russe et ukrainien, je reviens à mes anciennes amours (parce qu’il faut bien que je passe au travers de ma pile!). Voyez vous, j’avais été quelque peu échaudé par 1Q84 de Murakami Haruki et je voulais prendre un peu de distance avant de retoucher aux auteurs du pays du soleil levant. Il est encore tôt pour me prononcer (deux chapitres lus), mais j’ai tout de même un bon pressentiment.

Story Structure Architect par Victoria Lynn Schmidt

StoryStructureArchitectOn dirait que Schmidt a pris peur lorsqu’elle a vu Story Physics de Larry Brooks me lasser avec son propos redondant et son usage intempestif d’analogies. Ça m’amuse d’imaginer qu’elle s’est alors empressée de condenser son contenu à l’extrême, n’en laissant que des listes et des définitions. Terriblement sec mais tout aussi efficace. Si la plupart des ouvrages sur l’écriture sont des revues de décoration, Story Structure Architect est un feuillet d’instruction pour assembler les meubles sur les photos.

* * *

Un dernier mot avant de fermer la boutique: je songe sérieusement à changer la formule de Lecteur au rapport!, voire à supprimer cette rubrique. Je rencontre souvent les mêmes deux problèmes: soit un livre s’éternise sur ma table et je finis par manquer de choses à dire à son sujet, soit j’écris la rubrique alors que je viens de commencer un livre et je n’ai rien à dire dessus. Tant qu’à taper sur un clavier pour remplir une colonne de mots, j’aimerais autant mieux vous offrir du contenu plus intéressant et pertinent. J’y réfléchis dans la semaine qui vient…

Butin de Noël 2014

noel2014

Comme nous en avons maintenant l’habitude, Amélie et moi sommes sortis aujourd’hui pour notre traditionnel bouquinage de Noël. En effet, au lieu de passer les deux mois précédents à s’acheter en cachette des cadeaux qu’on n’est pas certain que l’autre aimera, on sort le 24 décembre en librairie, on se remplit les bras de livres et on s’échange les piles à la caisse.

Efficacité et satisfaction garantis!

Et le butin de cette année est de taille! Attendez-vous à voir ces titres être discutés au cours de 2015, qu’ils fassent partie des cadeaux d’Amélie ou des miens puisque je l’ai convaincue d’écrire pour mon blogue de temps en temps. Il n’est pas non plus exclu que je lui emprunte un livre ici et là, comme c’est le cas présentement pour Guano et Le dernier Lapon.

Sans plus tarder, voici le détail des trésors rapportés des librairies du coin:

Les livres d’Amélie
BLOUIN, Geneviève, CÔTÉ, Dave et autres – 6, chalet des brumes
CONNOLLY, John – Nocturnes
CRICHTON, Michael et PRESTON, Richard – Micro
PAGE, Martin – La nuit a dévoré le monde
SANTIS, Pablo de – La soif primordiale
SWARUP, Vikas – Meurtre dans un jardin indien
TOLSTOÏ, Léon – La guerre et la paix, volume 1
TOLSTOÏ, Léon – La guerre et la paix, volume 2

Mes livres
AKOUNINE, Boris – Le monde entier est un théâtre
HIGASHINO Keigo – Un café maison
KOURKOV, Andreï – Le dernier amour du président
KOURKOV, Andreï – Le pingouin
LOVECRAFT, Howard Philip – The Call of Cthulhu and Other Weird Stories
MOORE, Christopher – The Serpent of Venice
MURAKAMI Haruki – 1Q84, livre 1
SUN TZU – L’art de la guerre
YOSHIDA Shuichi – Le mauvais

Si vous êtes curieux d’avoir nos impressions sur certains de ses livres, libre à vous d’insister dans les commentaires pour que nous les lisions le plus vite possible.

En terminant, je vous souhaite à tous un excellent temps des Fêtes, rempli de plaisirs trouvés dans des récits passionnants, en n’oubliant pas que les meilleures histoires sont celles que l’on vit avec les gens qu’on aime.