100 mots sur… Story Structure Architect

StoryStructureArchitectSi cet ouvrage était un livre de recettes, il ne contiendrait que des listes d’ingrédients et aucune instruction. En plus de réduire son propos à un simple exercice de répertoire, l’auteure démontre la confusion la plus totale dans ses listes: des genres qui sont en fait des formes, des types de conflits qui se répètent sous plusieurs noms, des structures qui ne sont rien d’autre que des procédés narratifs… et j’en passe! Le bouquet? Deux cent pages de descriptions de « situations dramatiques », une notion subjective et révolue, sans application pratique.

Les dix derniers mots: Une perte de temps pour quiconque est sérieux pour écrire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s