100 mots sur… Le dernier amour du président

DernierAmourPresidentDans ce roman, Kourkov s’impose un défi de taille: raconter l’histoire d’un seul protagoniste au fil de trois pistes narratives distinctes situées dans trois temps différents: le passé, le présent et l’avenir. L’intérêt du roman tient du fait que le lecteur ignore comment s’effectuera la transition éventuelle et nécessaire entre ces pistes. Ainsi, la chronologie originale nous dérobe la question « Que va-t-il se passer ensuite? » mais elle nous gratifie en retour d’une question fort plus intéressante: « Comment l’auteur parviendra-t-il à faire un tout homogène et signifiant de ces trois récits? »

Les dix derniers mots: Trois histoires qui finissent par nous en raconter une seule.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s