100 mots sur… Story Engineering

StoryEngineeringLarry Brooks et moi partageons la même bête noire en ce qui a trait à l’acte d’écriture: la croyance que la création littéraire est une communion avec la Muse, un mystère dont seuls les initiés peuvent bénéficier. Bref, l’inspiration est un don; hors d’être « béni », point de salut! Au contraire, Brooks est du parti que, plutôt d’espérer tomber en état de grâce devant la feuille blanche, il suffit d’appliquer une méthode rigoureuse et efficace pour obtenir un résultat . Écrire tient d’un savoir-faire artisanal qu’il est possible d’apprendre et de maîtriser.

Les dix derniers mots: Le secret d’une bonne histoire, c’est la transpiration, pas l’inspiration.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s