100 mots sur… Le dernier Lapon

LeDernierLaponL’intrigue raffinée d’Olivier Truc est magnifiquement menée dans la corps principal de son roman. Cependant, celle-ci souffre de  l’empressement avec lequel l’auteur clôt son récit. En effet, la trame narrative est si complexe que l’on se retrouve avec une foule de points à boucler. Ainsi, dans les derniers chapitres, le rythme auquel les révélations surgissent s’accélère dramatiquement, au point tel où, à quelques pages de la fin, les affaires traînantes sont conclues si vite que quelques phrases à peine suffisent à régler le sort de deux des trois antagonistes principaux.

Les dix derniers mots: L’auteur lâche les “rennes” un peu trop vite (oh calembour!).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s