100 mots sur… Dragon Age: Origins

DragonAgeOriginsPremier de la série Dragon Age, ce jeu présente un aspect particulier en ce qui a trait à la trame narrative: non seulement le joueur est-il libre de choisir s’il sera un « bon » ou un « méchant », mais en plus les choix ne sont pas toujours aussi simples qu’ils ne le paraissent en premier. En effet, la plupart des bonnes actions requièrent des compromis, de même que les mauvaises actions peuvent tout de même avoir des effets bénéfiques. Aucun noir ou blanc dans ce jeu, que des tons de gris.

Les dix derniers mots: La plupart des romans  et films peuvent-ils en dire autant?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s