J’ai appris que…

Le peintre japonais Hokusai (1760-1849) a déjà gagné un concours de peinture en prenant la porte. En effet, il l’a décrochée de ses montants et l’a placée à plat sur le sol. Puis, il a utilisé un balai trempé dans l’encre bleue pour en couvrir la surface. Enfin, il a couvert les pattes d’un coq d’encre rouge avant de le laisser courir d’un bout à l’autre de son canevas improvisé. Résultat: des feuilles d’érable à la dérive sur l’eau d’une rivière.

Et maintenant, vous savez cela aussi.

Source: Le Figaro Hors-Série: Hokusai

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s